Transitoires électromagnétiques (EMT)

PowerFactory fournit un noyau de simulation EMT pour résoudre les problèmes transitoires du système d'alimentation tels que la foudre, les surtensions de commutation et les surtensions temporaires, les courants d'appel, les effets de ferro-résonance ou les problèmes de résonance sous-synchrone. Associé à une vaste bibliothèque de modèles et à un système de modélisation graphique et définissable par l'utilisateur (DSL), il offre une plate-forme extrêmement flexible et puissante pour résoudre les problèmes de transitions électromagnétiques du système d'alimentation. 

  • Simulation intégrée de transitoires électromagnétiques dans les réseaux polyphasés AC et DC
  • Algorithme rapide, à pas fixe ou à pas adaptable
  • Simulation d’interconnexions FACTS, HVDC (VSC à deux niveaux/multi-niveaux, basé sur thrystors), compensations en série contrôlées par thyristors (TCSC) et systèmes de compensation statiques (SVC, STATCOM), etc.
  • Modélisation des interconnexions HVDC (redresseur/onduleur, VSC à deux niveaux, convertisseur MMC en demi-pont et en pont complet)
  • Dispositifs électroniques de puissance (PWM, redresseurs) et composants discrets (diodes, thrystors, etc.)
  • Modèles de lignes aériennes à paramètres distribués constants et dépendants de la fréquence, modèle de câble universel dépendant de la fréquence
    • Calcul des constantes de câbles/lignes aériennes
    • Transposition de lignes aériennes
    • Câbles unipolaires, multipolairess, pleins et tubulaires
    • Jonction croisée de câbles
    • Couches semi-conductrices
  • Caractéristiques d’éléments non linéaires et de saturation, incluant la définition de l’hystérèse
  • Condensateurs série incluant un modèle d’éclateur
  • Modèles de parafoudres
  • Source d’impulsions de courant/tension pour l’analyse des surtensions dues à la foudre
  • Support d’événements de défaut inter-circuits AC-DC
  • Modèles EMT précis de systèmes de production et de stockage d’énergies renouvelables (éolienne, photovoltaïque, etc.)
  • Eléments R-L-C discrets
  • Définition flexible de modèles pour créer et réutiliser des modèles spécifiques à l’utilisateur
  • Analyse de coordination de l’isolement incluant les surtensions transitoires temporaires (TOV), de commutation (SOV) et de foudre (LOV)
  • Analyse stochastique de commutation et commutation en un point de l’onde (POW)
  • Outil d’analyse fréquentielle, incluant transformée de Fourier rapide (FFT) et analyse de Prony pour évaluation à un point dans le temps unique ou sur une plage de temps
  • Etudes de courant d’appel, ferro-résonance, SSR et TRV
  • Support des fichiers ComTrade
  • Diverses options pour déclencher des événements de disjoncteur

Langage de simulation DIgSILENT (DSL) pour la modélisation EMT

  • Contient le langage de simulation DIgSILENT (DSL) pour la modélisation dynamique (voir module RMS pour les détails)

Fonctionnalité de cosimulation

  • Cosimulation à domaine unique (RMS équilibré - RMS équilibré, RMS déséquilibré - RMS déséquilibré, EMT-EMT[1])
  • Cosimulation à plusieurs domaines (RMS équilibré - RMS déséquilibré - EMT[1])
  • Cosimulation avec un solveur externe[2] (programme tiers de simulation de systèmes d’alimentation, par exemple) via l’interface de communication IEEE C37.118
  • Prise en charge intégrée du calcul parallèle pour des performances accrues
  • Méthodes de cosimulation précises (implicites) et rapides (explicites) disponibles
  • Définition aisée de la frontière de cosimulation en utilisant des objets de frontière
  • Possibilité de définir n’importe quel nombre de régions de cosimulation.
  • Cosimulation de réseaux répartis par régions en fonction de critères tels que: localisation, niveaux de tension, etc.

[1]  Nécessite le module “d’analyse de stabilité (RMS)”
[2]  Nécessite le module “Interface de cosimulation”